Projet associatif du Centre Social du Chemin du Hérisson

Projet Social 2014-2017

      Le centre social le Chemin du Hérisson a une place centrale entre les voyageurs et les sédentaires. Au-delà de ses fonctions de passerelle et de médiation, transversales aux activités du centre social, l'accueil des familles voyageuses, des habitants et des acteurs du territoire est essentiel. C'est pourquoi, le Conseil d'Administration a souhaité le mettre en avant et conforter cet accueil de toutes les différences, qui devient la première orientation du nouveau projet social.

Cet accueil, réparti sur l'ensemble du territoire et au plus près des familles, peut être qualifié d'itinérant.

 

     La naissance du centre social le Chemin du Hérisson s'explique par l'éloignement des familles voyageuses des structures du droit commun, élément structurant du centre social, toujours d'actualité, qui ce retrouve dans sont projet social. Ainsi, la deuxième orientation de ce projet social s'intitule : Pour l'accès aux droits fondamentaux. Derrière l'accès aux droits communs, ce sont des droits fondamentaux de cette population qui ne sont actuellement pas acquis :
- droit à une égalité de traitement en tant que citoyens français : statut spécifique des voyageurs et du mode d'habitat
- droit à la possibilité de vivre dans un habitat choisi et adapté
- droit à atteindre une espérance de vie égale au reste de la population française
- droit à l'accès au travail
Sur ces deux derniers points, les freins à lever sont tant du côté des voyageurs que des acteurs locaux.

      

       Enfin, le projet social se distingue des précédents par la mise en avant de la jeunesse de cette population qui la caractérise, en opposition avec le territoire.
Un public jeune : Force et Avenir du territoire, qui correspond au titre de la troisième orientation de ce nouveau projet social.
Cela nécessite que ces enfants ou jeunes adultes prennent la place qui leur revient et prennent part à la vie du territoire. Un  levier pour y arriver et une scolarisation réussie, c'est-à-dire qui permettent un accès aux savoirs et un épanouissement de la personne, dès le plus jeune âge. Pour les jeunes dont la rupture avec la scolarisation s'opère à 16 ans et en perte de repère, une attention particulière doit être mise en place, en mettant au coeur des actions les envies des jeunes, partagées par les parents.


 

 

 

 

Association pour l'Accompagnement des Gens du Voyages du Nord Charente

Fédération des Centres Sociaux et Socioculturels de France FNASAT Gens du Voyage Caisse d'Allocations Familiales de la Charente Direction des Affaires Sanitaires et Sociales Région Poitou-Charentes Conseil Général de la Charente Syndicat Mixte pour l'Accueil des Gens du Voyage en Charente Pays du Ruffecois Pays Charente Limousine GIP Charente SolidaritéS